lunes, mayo 20

Au Brésil, Lula toma medidas para restringir acceso a armas a feu facilité sous Jair Bolsonaro

Son prédécesseur d’extrême droite, Jair Bolsonaro, avait largement facilité leur adquisicion. Le président Brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, a signé, vendredi 21 juillet, un décret pour, au contraire, restrictreindre l’accès aux arms à feu aux civils Brésiliens. Transportista en le «control responsable de armas»le texte vise réduire notamment de quatre à deux le nombre d’armes autorisées pour la défense personalle, así como todas las personas souhaitant en acquérir devra désormais démontrer qu’elle en a besoin.

«Nous allons continuer à nous battre pour qu’il y ait moins d’armes dans notre pays. Seules la police et l’armée doivent être bien armées »una declaración de Lula lors de sa présentation à Brasilia ainsi que d’une series de mesures vistont à diminuer laviolence au Brésil.

Pas de stand de tir à moins d’un kilomètre des écoles

Parmi les régulations instaurées, les chasseurs, tireurs sportifs et collectionneurs, regroupés sous une catégorie intitulée «CAC»actualmente no puede poseer seis armas de fuego, con tres precédemment après a precio decretado durante la presidencia de Jair Bolsonaro (2019-2022).

Las autorizaciones para la compra de municiones también están considerablemente limitadas por el nouveau décret. También limita las horas de funcionamiento de los puestos de camiones e interdits à ces derniers de se situer à moins d’un kilomètre des écoles.

Lea también: Artículo reservado para nosotros los suscriptores. Au Brésil, el auge de los clubes de tiro después de la liberación del comercio de armas en feu

Les stand de tir ont connu un boom ces dernières années, la pratique du tir sportif permettant d’acquérir un grand nombre d’armes légalement.

Autre changement majeur majeur prévu dans le décret: le registre des armes des CACs va passer progressivement sous contrôle de la police fédérale, et non plus de l’armée.

Un nombre en armas aquí en triple bajo la presidencia de Bolsonaro

Selon l’organization non gouvernementale (NGO) Instituto Sou da Paz, plus d’un million d’armes étaient inscrites en juillet 2022 au registre des CACs, près du triple des quelque 350 000 inregistrées en décembre 2018, un mois avant le début du mandato de Jair Bolsonaro (2019-2023) ).

Le décret signé par Lula «representa un pas en avant pour revenir à des standards de responsabilité et de sécurité juridique dans le contrôle des arms en Brésil»s’est donc félicité cette ONG en un comunicado.

El gobierno de Lula también presentó un proyecto de ley que impedía durcir les peines en caso de violencia en las escuelas. Le pays a été endeuillé par plusieurs attaques dans des établissements scuolaires lors du premier semestre.

Selon un rapport publié jeudi par l’ONG Forum brésilien de sécurité publique, 47 508 homicides ont été commis au Brésil cette année, soit plus de cinq par heure en moyenne.

aplicación Le Monde

La mañana del mundo

Chaque matin, retrouvez nuestra selección de 20 artículos à ne pas manquer

Descarga la aplicación

Cada vez más a baissé régulièrement ces dernières années, después del récord de 64 078 homicidios registrado en 2017.

Lea también: Au Brésil, un garçon de 16 ans tue au moins trois personnes lors d’attaques à l’arme à feu dans deux écoles

Le Monde con AFP