lunes, mayo 20

Le navire humanitaire « Ocean-Viking » sauve 623 migrants en Méditerranée

L’Ocean-Viking, navire-ambulance affrété par SOS Méditerranée, a secouru 623 personnes en détresse lors de quinze sauvetages survenus dans les dernières trente-six heures au sud-ouest de l’île italienne de Lampedusa, a annoncé vendredi 11 août l’ONG humanitaire basée à Marseille. Parmi ces migrants, l’ONG a identifié 146 mineurs non accompagnés et quinze mineurs accompagnés ainsi que deux femmes enceintes, a-t-elle précisé à l’Agence France-Presse.

Une partie des rescapés devaient être débarqués dans la soirée à Lampedusa et l’autre à Civitavecchia, au nord-ouest de Rome, que le navire devrait « atteindre d’ici le 14 ou le 15 août », a précisé la directrice adjointe des opérations, Carla Melki. Une grande partie des personnes rescapées sont originaires du Soudan, pays en guerre depuis près de quatre mois, mais également de Guinée, de Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Bénin ou encore du Bangladesh.

La Méditerranée centrale est la route migratoire la plus dangereuse du monde, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). L’agence onusienne estime que depuis le début de 2023, 1 848 migrants y ont disparu contre 1 417 sur toute l’année 2022.

L’Ocean-Viking avait été retenu durant dix jours en juillet par les autorités italiennes, qui lui reprochaient des défaillances de sécurité, mais il avait été autorisé à reprendre la mer le 21 juillet.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés A Mayotte, ces migrants africains dans l’impasse

Le Monde avec AFP