lunes, abril 15

Moscou affirme avoir détruit quatre vedettes militaires ukrainiennes en mer Noire

Image de couverture : Vue sur la mer Noire, le 1er septembre 2023. STRINGER / AFP

  • La Russie a affirmé, lundi matin, avoir détruit en mer Noire quatre vedettes militaires rapides. Selon le ministère de la défense russe, les embarcations transportaient « des groupes de débarquement des forces armées de l’Ukraine, qui voyageaient en direction » du cap Tarkhankout situé dans l’ouest de la péninsule annexée de Crimée.
  • Moscou a également annoncé avoir abattu, dans la nuit de dimanche à lundi, un drone ukrainien au large de la péninsule annexée de Crimée, ainsi qu’un second appareil dans la région russe de Koursk, frontalière de l’Ukraine.
  • Le président turc Recep Tayyip Erdogan se rend lundi à Sotchi, dans le sud-ouest de la Russie, pour discuter avec son homologue Vladimir Poutine de la reprise de l’accord sur les exportations de céréales ukrainiennes via la mer Noire à temps pour la récolte de l’automne.
  • Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a annoncé, dimanche soir, le remplacement prochain de son ministre de la défense Oleksii Reznikov par Roustem Oumerov. Oleksii Reznikov, impliqué dans une affaire de corruption, « a traversé plus de 550 jours de guerre. Je crois que le ministère a besoin de nouvelles approches », a expliqué le président ukrainien.
  • Les athlètes russes et biélorusses ne participeront finalement pas aux Jeux asiatiques qui se tiendront en Chine du 23 septembre au 8 octobre, a annoncé le Comité international olympique (CIO).
  • Volodymyr Zelensky s’est entretenu avec son homologue français Emmanuel Macron. Le président ukrainien rapporte qu’ils ont évoqué les « façons d’assurer le fonctionnement du couloir maritime céréalier », établi par Kiev en mer Noire afin d’assurer la sécurité de la navigation après le retrait de Moscou de l’accord sur les exportations de céréales.
  • L’armée ukrainienne a fait une importante percée dans les lignes de défense russes dans le sud de l’Ukraine, affirme un de ses hauts généraux au quotidien britannique The Guardian. « Nous sommes à présent entre la première et la deuxième ligne de défense » russes, déclare le général Oleksandr Tarnavsky, chargé de la contre-offensive dans le Sud.
  • Des drones russes ont attaqué des sites « industriels civils » dans la nuit sur le Danube, dans le sud-ouest de l’Ukraine, affirme Kiev. De son côté, la Russie affirme avoir frappé le port de Reni dans cette région frontalière de la Roumanie, pays membre de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN). La présidente moldave Maia Sandu et le ministère de la défense roumain ont condamné ces attaques.
  • L’ex-président russe Dmitri Medvedev assure que la Russie a recruté environ 280 000 militaires depuis le début de l’année, soit 50 000 de plus que les précédents chiffres datant du début d’août.

Retrouvez notre direct du dimanche 3 septembre en cliquant sur ce lien.

Lire tous nos articles, analyses et reportages sur la guerre en Ukraine

Enquête. Pourquoi la Russie multiplie les attaques de drones contre des ports du sud de l’Ukraine

Entretien. Yuri Felshtinsky, historien : « Rien ne changera en Russie tant que les services de sécurité n’auront pas été démantelés »

Reportage. L’Elite tennis center de Cannes, terre d’accueil des joueuses et joueurs russes

Décryptage. Le soutien critique des stratèges américains face à la contre-offensive de Kiev

Rencontre. Dmytro Kuleba, ministre ukrainien des affaires étrangères : « La Russie est devenue le plus grand ennemi de l’Europe »

Décryptage. Robotyne, première brèche ukrainienne dans les lignes de défense russes

Reportage. Entre Kiev et Kramatorsk, la rage des soldats ukrainiens dans le train reliant le front et l’arrière

Cartes. Les cartes de la guerre en Ukraine, depuis le début de l’invasion russe, en février 2022