lunes, mayo 20

plusieurs blessés dans une frappe russe sur un immeuble à Dnipro

  • Une quinzaine de blessés après une explosion dans la ville russe de Taganrog, l’armée russe met en cause un missile ukrainien. Moscou a dit avoir intercepté un missile ukrainien dont les débris sont tombés sur cette ville proche de l’Ukraine, vendredi, où au moins 15 personnes ont été blessées dans un café, selon les autorités locales.
  • L’Ukraine a conduit une attaque de drone dans les environs de Moscou. L’engin, détruit par l’armée russe, n’a fait ni dégât ni victime, a déclaré tôt vendredi le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, sans préciser le lieu exact de l’attaque. Lundi, Kiev avait revendiqué une attaque nocturne de drones ayant touché Moscou, un « acte terroriste », selon l’armée russe.
  • L’armée ukrainienne a dit, jeudi, avoir repris aux forces russes le village de Staromaïorske, sur le front sud, a annoncé la vice-ministre de la défense ukrainienne, Hanna Maliar. Le président russe, Vladimir Poutine, a affirmé que les combats se sont « considérablement intensifiés » dans le sud de l’Ukraine ces derniers jours.
  • Quelques jours après avoir rompu l’accord céréalier en mer Noire, Vladimir Poutine a promis des livraisons de céréales russes gratuites à six pays africains « dans les mois qui viennent ». Le président russe a ouvert jeudi le sommet Russie-Afrique à Saint-Pétersbourg en évoquant de futurs arrivages « de 25 000 tonnes à 50 000 tonnes » de céréales au Burkina Faso, au Zimbabwe, au Mali, en Somalie, en République centrafricaine et en Erythrée.
  • Un rapport des services de renseignement américains diffusé jeudi relève que le soutien économique de Pékin à la Russie a limité l’impact des sanctions occidentales contre Moscou décrétées après l’invasion de l’Ukraine. Sur la scène diplomatique, Pékin assure être neutre face au conflit et n’a jamais ouvertement condamné l’invasion de l’Ukraine par la Russie.
  • L’athlète ukrainienne Olga Kharlan a été disqualifiée des championnats du monde d’escrime à Milan, jeudi, pour avoir refusé de serrer la main de son adversaire russe. « Nous, les athlètes ukrainiens, nous sommes prêts à affronter les Russes sur le terrain sportif, mais nous ne leur serrerons jamais la main », a fait savoir la sabreuse.

Retrouvez notre direct du jeudi 27 juillet en cliquant sur ce lien.

Lire tous nos articles, analyses et reportages sur la guerre en Ukraine

Décryptage. La Russie contrainte de repousser l’âge de la conscription de 27 ans à 30 ans

Tribune. Edgar Morin : « La crise française doit être située dans la complexité d’une polycrise mondiale et dans le contexte d’un recul des démocraties »

Les faits. « Nous ne leur serrerons jamais la main » : après sa disqualification contre une adversaire russe, l’escrimeuse ukrainienne Olga Kharlan assume son geste

Analyse. Paris 2024 : l’Ukraine fait un grand pas vers sa participation aux Jeux olympiques

Reportage. Le patrimoine culturel et historique d’Odessa sous le feu de la Russie

Enquête. La nouvelle « Terre promise » de Roman Abramovitch

Séries d’été. Roman Abramovitch, le plus secret des oligarques

Décryptage. Danone : comment le piège russe s’est refermé sur le géant français des produits laitiers