lunes, mayo 20

Tenerife en proie à l’incendie « le plus compliqué » des 40 dernières années

Les efforts des pompiers et une météo plus clémente ont permis de ralentir la progression des flammes, mais l’incendie qui ravage l’île de Tenerife depuis mercredi n’est pas encore éteint.

Parti des pentes du Teide, le point culminant de l’Espagne haut de 3 715 mètres, après une période de canicule, puis alimenté par des vents violents et des températures élevées, ce feu est considéré comme « le plus compliqué » que Tenerife a dû affronter au cours des quarante dernières années.

Selon les scientifiques, ces événements extrêmes devraient se multiplier et s’intensifier dans les années à venir, en raison du changement climatique.

L’Espagne est l’un des pays européens les plus touchés par ce phénomène. Quelque 300 000 hectares ont été détruits par plus de 500 incendies en 2022, un record en Europe, selon le Système européen d’information sur les feux de forêt (Effis).

Depuis le début de l’année 2023, plus de 71 000 hectares ont déjà brûlé dans ce pays.

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.

S’abonner

Contribuer